0

Acheter un bien immobilier à deux : nos conseils pour concrétiser votre projet en commun

Studios Paris Blog

Acheter un bien immobilier à deux : nos conseils pour concrétiser votre projet en commun

Découvrez quelques conseils pour un achat serein.

Acheter un bien dans le cadre du mariage

Tout d’abord il vous faudra clarifier votre régime matrimonial.


Si vous avez opté pour l’union sous le régime de la communauté : le patrimoine se compose à parts égales de biens appartenant automatiquement à chacun des époux. Dès lors, en cas de divorce, les deux parties ont droit à 50% du montant de la valeur du bien.


Dans le cadre d’un contrat de mariage, vous aurez deux possibilités :

- La première, et la plus classique, est l’achat en indivision. Dès lors, le logement appartient à chaque
époux à hauteur de sa contribution financière.
- La seconde option est l’achat aux deux noms. Dans ce cas, la valeur du bien immobilier est répartie entre
les époux selon leur choix.


Et n’oubliez pas dans la plupart des cas : c’est celui qui paye qui est propriétaire.

En cas de séparation, tout peut se compliquer et la question «qui a payé quoi?» ressort systématiquement.


Autre cas : entre concubins ou partenaires pacsés

Lors d’un achat immobilier entre concubins ou partenaires pacsés, la première solution est l’achat en indivision. Chaque concubin ou partenaire est propriétaire du bien selon une quote-part choisie par le couple.


Dans la plupart des cas, la répartition de la propriété du patrimoine est établie en fonction du montant investi par chaque partie. En cas de séparation, chacun récupère sa part après la vente du bien, ou l’un des deux peut racheter la part de l’autre. En cas de décès, les héritiers sont les bénéficiaires de la part du défunt. Certaines clauses peuvent cependant permettre le rachat de cette part par le conjoint survivant.


La question du conjoint survivant :


En termes de transmission, Il faut toujours bien avoir en tête les avantages et les inconvénients des différents cas de figure.


Dans le cas d’un mariage, en cas de décès de l’un des deux époux, le bien est transmis au conjoint survivant avec qui vous avez acheté en communauté. La part de la personne décédée passe automatiquement au survivant.


Lorsque vous êtes pacsés, même si vous avez acheté en indivision, vous n’héritez pas automatiquement. Il faut faire un testament qui permettra au co-pacsé d’hériter, sinon vous vous retrouvez dans une situation d’indivision avec les héritiers de la personne avec qui vous avez acheté.


Studios Paris Blog
  • Découvrez notre Avant/après by Anne-charlotte dans notre nouveau studio : BELEZA Más
  • Our 3 new best addresses to eat in Paris for 2019! Más
Studios Paris Blog
  • Découvrez notre nouveau studio situé dans le 10ème arrondissement : Vicq ! Más
  • Découvrez Amor notre nouveau studio dans le 10ème arrondissement Más