0

Découvrez la carte des locations Airbnb illégales à Paris

Studios Paris Blog

Découvrez la carte des locations Airbnb illégales à Paris

Dans quel arrondissement de Paris les amendes contre les propriétaires indélicats ont été les plus lourdes ? Le Figaro a également recueilli les caractéristiques (surface, prix de la nuitée, nombre de logements loués) des appartements visés.

En 2018, les tribunaux ont infligé au total plus de deux millions d’euros d’amendes aux propriétaires qui louaient illégalement leur logement à Paris. Le Figaro a souhaité en savoir plus sur le détail par arrondissement de ces pénalités, les caractéristiques des logements visés (nombre, surface, prix de la nuitée) et le profil des bailleurs.

Nous avons pu nous procurer ces données récoltées par la mairie de Paris. À noter qu’aucune location Airbnb illégale n’a été répertoriée par la Ville pour les XIVe, XIXe et XXe arrondissements. Au sujet des propriétaires, les seuls chiffres portés à la connaissance de la Ville, concernent leur statut. Sur les 110 bailleurs sanctionnés (156 logements), 78 agissent en nom propre et 32 sous la forme d’une société civile immobilière ou d’une société à responsabilité limitée. «On a affaire à des investisseurs qui ont détourné leurs logements de leur vocation initiale pour en faire des hôtels clandestins», estime Ian Brossat, adjoint de la maire de Paris chargé du logement.
Concernant le profil des logements loués illégalement, voici ci-dessous les résultats par arrondissement.

TOTAL DES AMENDES
357 000 euros d’amendes dans le Ve




Le Ve, un des cinq arrondissements les plus chers de Paris, est celui où les propriétaires ont été le plus durement sanctionnés (357.000 euros). Il concentre à lui seul 17% de l’amende totale infligée aux propriétaires fraudeurs (2,1 millions d’euros). C’est sans compter les 60.000 euros d’amendes pour six logements du Ve que nous n’avons pas comptabilisés car aucune donnée sur la surface et le prix de la nuitée moyens n’était disponible pour ces biens immobiliers. L’écart avec les suivants aurait été bien plus important. Le VIIIe (228.000 euros), le IVe (212.800 euros) et le IIe (178.000 euros) arrivent derrière.


Enfin, à noter que la plupart des arrondissements affichent des amendes moyennes comprises entre 10.000 et 20.000 euros, sachant qu’un propriétaire louant illégalement son logement risque une pénalité maximale de 50.000 euros. Ce qui a été le cas de six personnes (Ier, IIIe, IVe, Ve, VIIIe et Xe arrondissements).



À noter que, depuis le 1er janvier 2019, Airbnb s’est engagée à bloquer, dans dix-huit villes, toutes les locations dont la durée dépasse 120 jours par an.


Source : Mairie de Paris

Infographie : Le Figaro


Studios Paris Blog
  • Spring has arrived! Order brunch on the superb sunny terrace or just have a drink... Más
  • Nos conseils déco pour bien louer son appartement en meublé Más
Studios Paris Blog
  • Découvrez notre nouveau studio situé dans le 10ème arrondissement : Vicq ! Más
  • Découvrez Amor notre nouveau studio dans le 10ème arrondissement Más