0

L’immobilier à Paris après le confinement, prix à la hausse ? taux des crédits ? augmentation du nombre des biens à vendre ?

Studios Paris Blog

L’immobilier à Paris après le confinement, prix à la hausse ? taux des crédits ? augmentation du nombre des biens à vendre ?

Voici notre « état des lieux » du marché immobilier à Paris après le confinement pour la crise sanitaire COVID-19.

Depuis l’annonce du déconfinement les choses reprennent peu à peu dans la ville de Paris, l’immobilier n’est pas l’exception, les notaires ont pu relancer leurs activités, les visites des appartements se poursuivent, cependant nous nous demandons tous comment le marché va se comporter après une pause inédite de presque 3 mois.

 

Nous avons suivi de près les nouvelles sur les transactions immobilières voici ce que nous avons pu percevoir, cela pourra nous donner une idée de l’état actuel du marché.

 

Les prix de l’immobilier continuent de grimper, nous vous avons parlé dans un article précèdent que depuis le mois d’aout 2019 la barre des 10 000€ / m2 a été dépassé, cela n’a pas cessé d’évoluer à la hausse et le prix moyen se place en juin 2020 à 10 530€ / m2 (ce qui représente une hausse annuelle de 7,8%)* et pourrait atteindre le prix moyen de 10 750 € /m2, basés sur les informations des contrats avant-vente que la Chambre de Notaires de Paris connait déjà.

 

*Source : carte des prix de l’immobilier 2020 publié par la Chambre de Notaires de Paris.

 

Le nombre de biens à vendre a considérablement augmenté le dernier mois, les annonces de vente publiés ont presque doublé sur certains arrondissements telles que le 10ème, 11ème et 18ème par rapport  au mois d’avril selon une étude Hosman pour BFM qui compte le nombre d’annonces publiés sur les principaux sites d’annonces immobiliers à Paris.


Les taux d’emprunt ont augmenté, elles se sont placés en moyenne à 1,25% selon l'observatoire Crédit Logement/CSA, en réponse à l’incertitude sur l'économie et la montée des risques, pour rappel, les taux moyennes à la fin du mois de décembre 2019 étaient de 1,12% et avaient atteint 1,15% avant le confinement au mois de mars de cette année. Ce haute des taux pourrait être compensé partiellement par un allongement des durées sur les emprunts selon l’observatoire. 


Nous constatons aussi une hausse du refus de crédit par les banques ce qui se traduit dans certains cas dans des annulations sur des promesses de ventes signées fin 2019, selon un entretien avec Thierry Delesalle, président de la commission Conjoncture immobilière des notaires du Grand Paris apparue sur le revenu.com, Monsieur Delesale affirme qu’ils n’attendent pas forcément une diminution sur les prix à Paris mais plutôt un “rééquilibrage, avec un peu plus d’offres, conséquence des décès, des faillites, des divorces, et un peu moins d’acheteurs”.


Il est peut-être trop tôt pour en tirer de conclusions car nous ne connaissons pas encore les dégâts que la crise sanitaire pourrait laisser sur l'économie française et additionnellement il faut considérer la saisonnalité du marché immobilier, les vacances d’été arrivant et les transactions ralentissent un peu avant de reprendre à la rentrée.


Dans tous les cas, il faut penser que dans des périodes complexes comme celui que nous sommes en train de traverser, historiquement les investissements dans la pierre, ont toujours attiré les portefeuilles les plus prudents et servent certainement de refuge pour ceux qui veulent échapper à l’incertitude d’autres types d’investissements comme la bourse, nous confions donc que l’activité continuera d'évoluer de façon positive dans les mois qui viennent et restons à la veille des indicateurs pour vous partager notre point de vue.


Pour rester à l'écoute du marché immobilier à Paris, nous vous invitons à vous abonner à notre newsletter et à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Studios Paris Blog Studios Paris Blog
  • Découvrez notre nouveau studio situé dans le 10ème arrondissement : Vicq ! Más
  • Découvrez Amor notre nouveau studio dans le 10ème arrondissement Más