0

Les régimes fiscaux pour la location meublée de longue durée

Studios Paris Blog

Les régimes fiscaux pour la location meublée de longue durée

La location meublée de longue durée est plus simple et fiscalement plus avantageuse que la location nue classique. Connaissez-vous les différences entre les régimes fiscaux que vous pouvez choisir ?

La location meublée de long terme, offre des avantages par rapport à la location nue, entre autres choses car elle bénéficie de baux plus souples et plus courts : 9 mois – 1 an au lieu de 3 ans.

 

La location meublée produit en général une meilleure rentabilité, et peut être majorée avec un complément du loyer grâce à l’ameublement et l’équipement. De plus, vous avez la possibilité de déduire certaines charges à 100% en fonction du régime fiscal choisi.

 

Les revenus locatifs issus d’une location meublée sont traités comme des revenus commerciaux imposables, vous pouvez choisir entre deux régimes pour les déclarer, Micro BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) ou le Régime Réel.

 

Voici quelques différences à prendre en considération en fonction de votre projet locatif au moment de faire votre choix.

 

Le Régime Micro BIC

Il est forfaitaire, il n’est pas possible de déduire les intérêts d’emprunt, la taxe foncière ou l’achat du bien.

 

Vous aurez un abattement de 50% sur vos recettes locatives pour les locations classiques (9 mois pour étudiants ou 1 an minimum), pour information : un autre calcul s’applique aux locations touristiques que nous n’aborderons pas sur cet article.

 

Le seuil annuel sur les revenus locatifs à respecter est de 72 600€ sur le statut de LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel).

 

Les prélèvements sociaux sont de 17,2% sur les loyers perçus.

Les bénéfices imposables doivent être déclarés chaque année.

 

Ce statut est recommandable si vous n’êtes pas fortement imposée avec l’impôt sur le revenu (moins de 3500€) et si vos charges ne représentent pas plus de 30% de vos recettes.

 

Le Régime Réel

Les charges d’exploitation sont déductibles sous présentation des factures et des justificatifs applicables, tels que les intérêts d’emprunt, le coût d’achat immobilier, la taxe foncière, l’assurance loyers impayés, les charges de copropriété, etc. Vous pouvez également appliquer la déduction des amortissements du bien (une fraction du prix d’achat sur les recettes de location), la limite est de zéro impôts à payer sur les revenus locatifs, ce chiffre ne peut pas être négatif.

Notez que vous aurez besoin d’engager les services d’un expert-comptable, requis pour un bon calcul des valeurs à amortir sur l’immobilier et les meubles.

 

Avant de prendre une décision sur le régime qui est plus avantageux pour vous, il est important de considérer tous les points clés de votre projet locatif. Nous vous invitons à vous mettre en contact avec notre Directrice d’Agence, Marion Masbonson pour vous faire une recommandation personnalisée en fonction de vos besoins et de vos attentes. Vous pouvez la joindre au 01 42 59 43 05 et par courriel sur contact@studiosparis.fr

Elle sera ravie de vous répondre.


Studios Paris Blog
  • Évènements autour de l’eau, été 2022 à Paris More
  • La fête de la musique à Paris 2022, inscrivez votre concert ! More
Studios Paris Blog
  • Avant et après : Studio SAUDADE, rénové pour mise en location meublée de longue durée More
  • Découvrez notre nouveau studio situé dans le 10ème arrondissement : Vicq ! More